logo Maisons Barilleau
CONTACTEZ-NOUS :

Tous les champs sont obligatoires

10 étapes de ma construction d'une maison

1 - Choix maison / Plan

Le plan est la base de votre habitation : son choix est déterminant car il impactera directement sur votre vie future au sein de la maison. Prenez le temps de bien choisir en fonction de vos envies immédiates mais aussi en pensant sur le long terme. Deux solutions s’offrent à vous pour l’élaboration du plan :

  • Gamme Classic / Maison d’architecte
  • Gamme Sur Mesure

Le piquetage On délimite précisément les limites du terrain, avec l'aide d'un géomètre si besoin. On en profite pour positionner les contours de la maison. Bon à savoir : doté d'une formation technique et juridique, le géomètre dispose d'une délégation de service public pour dresser les plans et documents topographiques qui délimitent les propriétés foncières.

2 - Fondations Terrassement

Socle de l’habitation, des fondations stables sont le gage d’une construction équilibrée et solide. Il est recommandé de faire une étude du terrain afin de déterminer quel est le type de fondation adapté. La profondeur minimale des fondations est déterminée selon votre région de résidence. Le terrassement façonne le terrain de telle sorte qu’il puisse accueillir la maison.

3 - Assainissement / Soubassement

La sélection du mode d’évacuation des eaux usées ou assainissement s’effectue à cette étape des travaux afin d’optimiser son action future. Deux solutions sont envisageables : le raccordement au tout-à-l’égout ou l’installation d’une fosse septique, ceci en fonction des possibilités et de vos besoins.

Soubassement

Vient ensuite le soubassement, la partie inférieure des murs qui repose sur les fondations. Trois possibilités : le hérisson, le sous-sol ou le vide sanitaire.

Hérisson : possible uniquement sur terrain plat, la maison est posée directement sur le sol.

Sous-sol : considéré comme un étage supplémentaire, il nécessite la création d’une pente pour y accéder en cas de sol plat et est souvent utilisé pour le garage, la buanderie, etc.

Vide sanitaire : un espace de 20cm minimum entre les fondations et le rez-de-chaussée.

4 - Élévation

Ensuite, arrive l’étape de l’élévation des murs selon les matériaux que vous aurez sélectionnés : parpaings, briques, béton, bois, etc. Il est à noter que la solution mise en place va influer sur les performances de l’isolation thermique et acoustique.

5 - Charpente / Couverture

L’installation de la charpente est l’élément suivant dans le processus de construction et celle-ci est assemblée sur place. On observe en général deux catégories de charpentes : traditionnelles ou industrielles. Les premières ont pour avantages d’offrir une meilleure utilisation des combles tandis que les secondes sont plus économiques.

Couverture

Une fois la charpente en place la prochaine étape sera la couverture, ceci consistant à couvrir la maison pour la protéger des éléments. Toit en tuile, en ardoise, en zinc, toit plat, panneaux solaires…les possibilités ne manquent pas mais il faut savoir que le choix n’est pas toujours libre. Selon votre lieu d’habitation vous devrez peut-être vous en tenir à tel ou tel matériau afin de préserver une harmonie d’ensemble et vous conformer à des spécificités locales.

6 - Menuiseries extérieures et isolation

La maison a désormais des murs et un toit. Il s’agit à présent d’installer les portes et fenêtres extérieures, les stores et volets. Là encore, votre choix influera sur le niveau d’isolation de l’ensemble du bâtiment et sur la clarté de votre intérieur.

Isolation

Arrivé à cette étape de l’ouvrage, l’isolation thermique et phonique est à mettre en place d’un point de vue général. Gardez à l’esprit que l’isolation est une problématique globale, qui si elle est bien faite, vous permettra d’économiser de l’énergie. Ainsi, il faut veiller à l’isolation du toit, des murs et du sol pour éviter les ponts thermiques.

7 - Cloisons intérieures

Maintenant, intéressons-nous à l’intérieur de la maison : c’est le moment des travaux de plâtrerie et notamment de la mise en place des cloisons afin de donner forme aux différentes pièces qui composeront votre intérieur.

Plomberie / électricité

La plomberie, étape essentielle pour fournir la maison en eau, s’effectue en deux temps. D’abord la mise en place du réseau de tuyauterie et d’évacuation puis dans un second temps l’installation des sanitaires et de la robinetterie.

Les travaux en électricité vont consister en l’installation du réseau électrique de votre habitation : raccordement des câbles, mise en place des gaines, du compteur et du disjoncteur. Prises électriques, interrupteurs, sources de lumières, il faut être « au clair » avec les emplacements que vous leur réservez !

8 - Chauffage

Le chauffagiste intervient ensuite pour équiper votre intérieur du chauffage choisi, les travaux pouvant être plus ou moins longs, ceci étant dû à la variété de chauffages possibles : poêle, chaudière, pompe à chaleur, etc.

9 - Chauffage

Une fois tous les raccords effectués, le sol est prêt à être posé, que ce soit la coulée d’une chape de béton, la pose d’un carrelage ou d’un plancher.

La maison est prête à accueillir les différents équipements qui vont la composer : pose des escaliers (accès aux étages, différences de niveaux, mezzanines), pose des portes intérieures et des plinthes. Les équipements de cuisine et de salle de bain sont installés.

10 - Revêtement extérieur

Dernière étape concernant l’aspect esthétique extérieur de votre maison, le ravalement extérieur ou crépissage. Cette action peut-être accomplie plus tôt dans le planning, soit dès que les autres travaux dits extérieurs sont achevés.

Il est cependant essentiel de préciser que l’ordre des points concernant le second œuvre est donné à titre indicatif et ceux-ci peuvent souvent être intervertis et encore plus fréquemment mis en route conjointement. Le secret étant la bonne coordination entre les artisans afin que les tâches s’enchainent le plus efficacement possible. Chaque chantier est unique et peu avoir des problématiques propres qui justifient un déroulement particulier.

L’ensemble de la procédure, du plan aux finitions, dure en moyenne un an pour une construction traditionnelle

Le terrassement

Cette étape nécessite un sol sec, voire gelé : le sol ainsi détrempé, le terrassier va pouvoir creuser le sol, niveler le terrain, creuser les canalisations d'eau... Bref, préparer le terrain pour la construction.

Le drainage

Il s'agit d'évacuer l'eau du sol, afin de prévenir tous risques d'infiltration, d'humidité et de condensation. Si vous prévoyez d'aménager votre sous-sol, cette étape revêt une importance d'autant plus forte.

Les fondations

Elles sont les bases de votre future maison, une répartition des poids sur le sol pour éviter tout affaissement. En fonction des caractéristiques de votre terrain, elles peuvent prendre plusieurs formes :

  • les fondations superficielles, lorsque le sol est stable;
  • les fondations semi-profondes, lorsqu'il est nécessaire de descendre jusqu'à 5 mètres pour assurer la stabilité de votre maison;
  • les fondations profondes, lorsqu'il faut descendre à plus de 6 mètres.

Le soubassement

Selon la nature de votre terrain et les plans de votre maison, le soubassement peut prendre plusieurs formes :

  • le hérisson, lorsque le rez-de-chaussée touche le sol : une solution pour les terrains plats;
  • le vide sanitaire, lorsque le rez-de-chaussée est surélevé par rapport au sol : une solution pour les terrains en pente par exemple ou s'il existe des risques d'inondation;
  • le sous-sol, lorsque le sol est creusé de manière à créer un étage à votre maison : une solution pour augmenter votre surface habitable.

Le dallage

La dalle est comme une large plaque de béton, sur laquelle peut être ajoutée une couche supplémentaire, la chape : ils constituent votre futur plancher (une fois installé le revêtement). Pensez alors à l'isolation (plancher en dalles de béton cellulaire, plancher béton à poutrelles avec isolation sous dalle flottante...)

Les murs, portes et fenêtres

Arrive enfin le maçon, dont le rôle est primordial : c'est en effet lui qui est en charge du gros œuvre, à savoir la pose des fondations puis la construction des murs :

  • ceux extérieurs, qui vont faire place aux portes et fenêtres;
  • ceux intérieurs, dits de « refend », autrement dit, les murs porteurs.

La charpente et la couverture

Il est temps de penser à couvrir la construction, en commençant par monter la charpente. C'est le charpentier qui la construit avant de la mettre en place. C'est aussi lui qui peut dessiner vos escaliers par exemple.Le couvreur pourra alors poser les tuiles, les ardoises... sans oublier les gouttières. Bon à savoir : il peut également se voir confier l'isolation du toit.

La mise hors d'eau et hors d'air

Les fenêtres et portes extérieures sont posées : la maison est hors d'air.Les travaux de couverture et d'étanchéité sont achevés : la maison est hors d'eau.

Le revêtement extérieur

Crépi, bois, pierre... : le choix du revêtement extérieur dépend à la fois des règles d'urbanisme, des contraintes d'isolation et de vos envies.

L'isolation

Une bonne isolation vous permettra de réaliser des économies de chauffage. Vous apprendrez alors à faire la chasse aux ponts thermiques, ces zones insuffisamment voire pas du tout isolées.Vous avez le choix entre plusieurs types d'isolation :

  • une isolation par l'intérieur (attention alors à la perte de surface);
  • une isolation par l'extérieur (une solution plus onéreuse que l'isolation par l'intérieur);
  • une isolation répartie (monomurs ou blocs en bétons cellulaires sont utilisés à la fois pour construire et isoler);
  • une isolation des parois vitrées (grâce notamment au double vitrage à isolation renforcée).

Le cloisonnement

Vont être construites les différentes cloisons délimitant vos pièces. Pour plus de confort, soyez attentif à l'isolation phonique !

Les équipements et revêtements intérieurs

Vous pouvez dorénavant poser les différents revêtements des sols et des murs. Le peintre va ainsi intervenir à l'intérieur comme à l'extérieur, pour protéger et décorer les murs en les peignant. Il complète souvent sa mission par la pose de tapisserie par exemple. Le carreleur, lui, posera votre carrelage, au sol ou sur les murs, à l'intérieur comme à l'extérieur.Le plombier-chauffagiste construit les canalisations d'eau et de gaz, avant d'installer le chauffe-eau, les radiateurs ou encore la robinetterie. L'électricien en profite pour finaliser l'installation d'un réseau électrique respectueux des normes de sécurité.

Les finitions

Le moment est enfin arrivé d'apporter les dernières retouches aux peintures, d'installer les volets ou encore d'aménager votre jardin, de mettre en place le système d'éclairage extérieur...

Nous vous proposerons 3 gammes, la gamme Classic, la gamme d’Architecte et la gamme sur mesure. Nous vous apporterons notre expérience en respectant vos goûts, vos envies et votre budget.

faire construire
construction maison

Seine-et-Marne (77) 01 60 01 06 06 *

DOMEXPO 77
2, mail des Briards
77100 Mareuil-lès-Meaux

Yvelines (78) 01 34 61 01 06 *

DOMEXPO 78
200 RN 10 - 1, rue des Marais
78310 Coignières

Essonne (91) 01 69 01 06 06 *

DOMEXPO 91
Rue de la Croix St Jacques
91620 La Ville-du-Bois

Val d'Oise (95) 01 39 94 06 06 *

DOMEXPO 95
Rue des Rouges Gorges
95560 Baillet-en-France

* prix d'un appel local

CONTACTEZ-NOUS :

Tous les champs sont obligatoires